FC Metz – LOSC : Les enseignements de la rencontre

Après une défaite infligée par les Lillois sur la plus petite des marges, Metz est encore bel et bien en course pour un maintien direct.

En effet, malgré le point pris par Le Havre sur la pelouse de Paris qui aurait pu être pire (Le HAC menait 1-3 avant d’être rejoint 3-3), Lorient a perdu de façon assez surprenante face à Toulouse, et Nantes n’a pas pu faire mieux qu’un point à Montpellier.

MIKAUTADZE SUR SA LANCÉE

Le buteur géorgien, comme à son habitude, aura fait lever tout un stade. Auteur d’un nouveau but, cette fois sur pénalty, il aura été une nouvelle fois précieux pour son équipe et pas avare d’efforts. Un élément bien précieux qui pourrait tout à fait faire basculer les choses du bon côté. Sans lui, Metz ne serait peut-être plus dans la course.

UN ÉCART DE NIVEAU TRÈS NET

Il n’y avait pas photo ce dimanche au stade Saint-Symphorien de Metz. Les Lillois, au pied du podium, étaient bien supérieurs aux Messins. Et il faut savoir le reconnaitre. Une grande maitrise au milieu du terrain, des joueurs virevoltants sur les côtés et une défense sérieuse : Metz n’a pas à rougir, l’écart était trop grand. Le championnat n’est pas le même non plus, mais rien ne doit altérer les ambitions de maintien : Tout reste à faire et nous le savions, nous n’allions pas remporter nos 4 derniers matchs.

FINALEMENT, RIEN N’EST JOUÉ

Au sortir de ce match, un sentiment de déception animait la plupart des supporters messins. À juste titre évidemment. Mais finalement, rien n’est fait. La défaite de Lorient permet aux homes du président Serin de maintenir la tête hors de la zone rouge malgré leur défaite. De plus, le match nul du Havre laisse les Messins à hauteur de ces derniers, 15es, à égalité de points. Une défaite qui n’aura finalement donc pas eu de grande conséquence et qu’il faut rapidement balayer pour reprendre la marche en avant face à Rennes.

M.G.

www.socios-fcmetz.com

Crédits photos : Icon Sport 

Les derniers articles :
P