Anciens : Pape Matar Sarr (ex-FC Metz) : « Je ne voulais pas quitter Metz de cette manière »

Brillant avec Tottenham, le milieu de terrain sénégalais retrace son passage sous les couleurs messines, dans une interview accordée au média Taggat.

Le 29 novembre 2020, Pape Matar Sarr faisait rapidement ses premiers pas en pro sous le maillot grenat en Ligue 1, face à Brest. Comme le fruit du hasard, c’est d’ailleurs contre cette même équipe que le jeune Lion marquera son premier but.  

Pur produit de l’Académie Génération Foot, le milieu de terrain de 18 ans avait attendu ce moment avec impatience, malgré des débuts qu’il juge « difficiles » :

 « Je m’étais préparé pour le haut niveau, pour encaisser la pression, parce que c’est ça le football. Tout le monde rêve de venir dans un club et commencer à jouer. J’ai commencé très rapidement, et le premier match était un peu dur. On dit souvent que tout début est difficile, puis j’ai commencé à m’adapter. »

Sa première année en Moselle fût une réussite totale pour le jeune joueur, se hissant petit à petit au poste de titulaire indiscutable du FC Metz (25 apparitions, 4 buts). Le natif de Thiaroye impressionnait déjà par sa maturité sur le terrain, son jeu énergique et sa polyvalence. Ses qualités sautaient aux yeux des plus grands observateurs de football, attirant les convoitises de plusieurs grands clubs européens.

Lors du mercato estival, Pape Matar Sarr signait finalement à Tottenham (16,9M€) – son club actuel où il a récemment prolongé jusqu’en 2030 – mais était immédiatement prêté un an supplémentaire au club lorrain. Dès cet instant, ses performances se dégradaient et décevaient bon nombre de supporters, qui doivent supporter une nouvelle relégation à l’issue de l’exercice 2021-2022.

Un transfert peu habituel, qui aura été un véritable poison dans la tête du joueur. L’ancien Messin raconte, avec beaucoup de regrets :

« Ce n’est pas facile d’être acheté et se faire prêter dans ton club. Je pense que les joueurs qui ont déjà vécu cette situation peuvent en témoigner. J’avais beaucoup de pression, beaucoup de détails à régler de gauche à droite. C’était compliqué de mon côté, et cette saison, j’essayais de donner le maximum qu’il fallait, je faisais mes matchs. Après voilà, comme l’équipe ne gagnait pas et jouait le maintien, personne ne pouvait sortir du lot. Je ne voulais pas quitter Metz de cette manière et les voir descendre en Ligue 2. »

Interview à retrouver en intégralité sur le site YouTube de Taggat

A.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photos : Icon Sport

Les derniers articles :
P