ASNL – FC Metz : Quand les Ultras nancéiens traitent les jeunes Messins de « PD »…

Les Ultras nancéiens présents en nombre ont affiché un triste spectacle depuis leur tribune.

Dire que c’était le week-end placé sous le signe de la lutte contre le racisme et l’homophobie, force est de constater que le message n’est pas arrivé jusqu’aux oreilles de nos voisins. Dès l’échauffement des jeunes Grenats, nous avons pu entendre de la tribune où étaient présents les groupes des Ultras des « Messins, Messins, PD ! » scandés à de nombreuses reprises. Comment peut-on insulter des gamins dont certains ne sont pas encore majeurs ! La rivalité c’est une chose, les insultes en sont une autre…

Durant la rencontre, ces derniers ont récidivé avec des « Metz, Metz, on t’encule », des enfants faisant même des doigts d’honneur sous le regard amusé de leur père et des délégués de la FFF. Pour avoir assisté à de nombreux Derby à la Plaine chez les jeunes, jamais les Ultras messins n’ont eu une telle attitude. Pourtant, l’ensemble des 22 acteurs ont eu un comportement exemplaire sur le terrain ce dimanche.

Bien que les voisins aient mérité leur victoire sur le carré vert, leur attitude à la fin du match n’a pas été à la hauteur de leur exploit face au FC Metz. Voir les joueurs nancéiens se jeter dans les bras de ces mêmes Ultras, pour fêter – logiquement et à juste titre – leur victoire, n’apporte qu’un peu plus de légitimé à ces comportements immondes.

Malgré de nombreuses campagnes contre la haine dans les travées des stades en France, le chemin est encore long pour éradiquer la stupidité de ces supporters qui confondent football et défouloir.

M.M. 

www.socios-fcmetz.com

Crédits photos : Mathieu Hohlfeld 

Les derniers articles :
P