[CFA 2]:FC METZ-RC Strasbourg

FC Metz B – RC Strasbourg B : 4-2 (4-1)

Dans le derby de l’Est, les Grenats battent Strasbourg avec la manière.

Le match démarre sur un rythme endiablé et les Messins ne tardent pas à ouvrir la marque. Le centre de Seydi en direction de Kaboré est mal repoussé par l’arrière-garde alsacienne, et Bozok place une reprise victorieuse à l’entrée de la surface (1-0, 6e). Les Strasbourgeois ne gambergent pas et égalisent peu après sur un corner pourtant renvoyé dans un premier temps par la tête de Meddour (1-1, 10e). Les deux équipes se rendent coup pour coup et, dans ce début de match échevelé, Metz reprend l’avantage par Moussa Seydi : le Sénégalais jaillit sur un ballon qui traîne dans la surface après un corner botté par Hein et trompe le gardien d’une reprise du pointu (2-1, 13e).

Alors qu’on aurait pu s’attendre à ce que les locaux calment le jeu et attendent leurs adversaires, il n’en est rien. Après un beau pressing collectif, Larrière lance immédiatement Kaboré en profondeur ; l’avant-centre burkinabé prend de la vitesse, élimine le gardien et résiste au retour d’un défenseur : le break est fait ! (3-1, 19e) Toujours portés par un Gauthier Hein virevoltant, les garçons de José Pinot portent alors l’estocade. Le capitaine messin contrôle une longue transversale, fixe deux défenseurs et décale Sacras sur la gauche. Le centre tendu de l’international luxembourgeois n’est pas contrôlé par le portier adverse, et Bozok peut pousser le ballon au fond des filets (4-1, 32e).

En seconde période, le rythme retombe et les Messins semblent plus à la peine physiquement. Ils se procurent néanmoins quelques belles occasions : Kaboré conclut d’une reprise un peu trop enlevée une contre-attaque rapidement menée ; une magnifique frappe des 25 mètres de Larrière fracasse la barre transversale ; et Hadji, fraîchement entré en jeu, écrase sa reprise sur une offrande de Bozok. Toutefois, ce sont les visiteurs qui se montrent les plus dangereux. Ils réduisent la marque sur un pénalty généreux (4-2, 77e) et mettent Dufrenne à contribution : le gardien messin (pourtant légèrement souffrant) claque un tir au-dessus de sa barre, il a ensuite la main ferme pour repousser d’une manchette un tir puissant plein axe, et il dévie encore dans les dernières minutes un tir croisé à bout portant.

Après une première mi-temps éblouissante, les Grenats ont tenu et renouent finalement avec le succès.

Composition : Dufrenne – Effouba, Meddour, Toussaint (Kremer, 84e), Sacras – Larrière, Teixeira – Seydi (Hadji, 57e), Bozok (Fieck, 84e), Hein (cap.), Kaboré

Les buts : Bozok (6e, 32e), Seydi (13e), Kaboré (19e)

P