Club : Francis De Taddeo présenté à la presse, « Le projet du FC Metz est l’un des plus ambitieux en France, voire en Europe ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’ancien entraîneur de l’équipe première du FC Metz a officiellement été intronisé comme nouveau directeur du centre de formation. Après quatre saisons passées à Montpellier, et à Caen avant cela, le natif de Briey retrouve un poste qu’il a déjà occupé pendant dix ans, entre 1996 et 2006. Retour sur ses premières déclarations depuis son retour sur les bords de la Moselle.

Admiratif du travail accompli depuis son départ du club en 2008, Francis De Taddéo, habitué de longue date de la maison messine, n’a pas tari d’éloges concernant Bernard Serin : « Je suis à la fois très ému et heureux d’être parmi vous aujourd’hui […] Je salue le travail d’innovation et de vision d’avant-garde qui a été entrepris au sein du club depuis l’arrivée de Bernard Serin. L’ambition est là. Avec les infrastructures qui se modernisent et les arrivées de Pierre Dréossi et de Laszlo Bölöni, on sent que le club se donne les moyens de viser plus haut ».

L’ancien défenseur du CS Amnéville n’a pas hésité une seule seconde avant d’accepter l’offre des dirigeants messins : « Le projet du FC Metz est l’un des plus ambitieux en France, voire en Europe. Nous étions déjà en contact depuis quelque temps avec le président Serin, que je connais depuis près de quarante ans maintenant ». De Taddéo a notamment insisté sur l’historique de la formation messine, qui a fait naître de grands noms du football mondial : « La formation est une affaire de temps et de travail : l’avenir est devant nous. Nous sommes capables de produire des joueurs de haut niveau, le club a toujours été capable de le faire, et nous sommes décidés à poursuivre cette entreprise […] L’objectif que nous partageons, c’est de faire en sorte de former des joueurs de très grande qualité qui seront amenés à évoluer en équipe première. Une des forces de Metz, c’est qu’elle se situe au centre de l’Europe, et qu’elle est en mesure d’attirer des jeunes venant de l’international […] En 2006, au moment où je suis passé entraîneur de l’équipe première, le FC Metz avait le deuxième meilleur centre de formation d’Europe, juste derrière le Real Madrid. Le tout avec des moyens bien plus limités que la plupart des écuries qui figuraient dans ce classement ».

L’ancien dirigeant de la formation montpelliéraine aura à sa charge, outre la direction du centre, d’assurer le lien entre le FC Metz et ses partenaires satellites : « Le président Serin l’a dit, un de mes rôles premiers est de maintenir le lien avec Dakar et Génération Foot, qui représente certainement la plus grande coopération sportive au monde entre un pays européen et un pays africain. Ma deuxième mission est de nous rapprocher encore un peu plus de notre club ami de Seraing : il faut faire émerger des talents et continuer à les faire naître, y compris là-bas ». Très ambitieux, au point d’évoquer une participation future en Coupe d’Europe, De Taddéo semble avoir la pleine confiance de ses dirigeants, qui ont parié sur l’expérience et la connaissance de la maison messine pour la direction de son centre de formation.

A.V.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photo : Icon Sport, FC Metz

P