FC Metz – AS Monaco : Koffi Kouao : « A 3-0, le match était plié »

De retour dans le onze titulaire, le latéral droit ivoirien a réagi à chaud à la défaite du FC Metz face à Monaco ce samedi (2-5).

Le retour à la compétition de Koffi Kouao n’a pas été celui espéré. Le FC Metz a facilement été balayés par des Monégasques largement supérieurs, mais qui ont profité d’un moment d’absence des Grenats. « Je pense qu’en début de match, on a l’occasion de mener 1-0. Après, on passe à côté pendant quinze minutes et on prend 3-0. Le match est déjà plié. » constate-t-il. « Ça a été un samedi difficile, un match totalement raté de notre part. Quand on lutte pour le maintien, on n’a pas le droit de faire les 15 première minutes qu’on a faites. »

La formation de Laszlo Bölöni a même semblé baisser les bras, se rendant compte que leur sort était jeté. « Lâcher totalement, non je ne crois. Après quand tu prends trois buts en 14 minutes, franchement, c’est dur pour les têtes. » admet Kouao, qui refuse de se résigner dans l’objectif du maintien. « Rien n’est impossible. Comme moi, j’étais pratiquement mort pendant 4 mois et je suis là aujourd’hui. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. »

Malgré ce naufrage collectif, Koffi Kouao a aidé à relever partiellement la barque, délivrant deux passes décisives en fin de match. Etonnant pour un joueur qui a été mis au placard pendant 4 mois par Laszlo Bölöni : « Sur un plan personnel aujourd’hui, je suis content d’avoir fait deux passes décisives. Mais j’aurai préféré de ne pas en faire et gagner le match. Je ne suis pas là pour mon compte personnel, le plus important c’est le FC Metz. C’était un peu dur vers la fin, mais je pense que j’ai envoyé un bon message au coach. » dit-il en croisant les doigts.

Source : Moselle TV

A.M. 

www.socios-fcmetz.com

Crédits photos : Icon Sport 

Les derniers articles :
P