FC Metz – Clermont Foot 63 : Laszlo Bölöni : « Je ne m’attends pas à un grand match »

En conférence de presse d’avant-match, l’entraineur messin analyse le choc pour le maintien qui se profile contre Clermont ce dimanche.

Le technicien roumain débute la conférence de presse en faisant un point rapide sur l’infirmerie. « Pour l’instant, Ismaël Traoré et Ablie Jallow sont toujours dans les mains médicales. Ils vont commencer à réintégrer le groupe la semaine prochaine. Kévin N’Doram arrivera un peu plus tard. »

Après avoir renouer avec la victoire face à Nantes la semaine dernière (0-2), les têtes sont  moins lourdes. Laszlo Bölöni et ses hommes partent peut-être avec léger ascendant psychologique : « Ce n’est pas un secret que dans cet atmosphère, c’est beaucoup plus facile de travailler après un match réussi qu’un match loupé. On n’a pas crié victoire non plus. On a peu de joueurs qui ont l’expérience de la première division, il y en a pas mal qui cherche encore le contact avec le football professionnel, c’était pesant pour eux. Cette petite bulle d’oxygène est arrivée, pas impérativement qu’avec le résultat mais avec la manière aussi. Sans doute qu’eux aussi ils le sentent, il leur donne du courage. Cela n’empêche que le problème reste le même »

Pour maintenir l’espoir du maintien, les Grenats doivent impérativement s’imposer à Saint-Symphorien contre Clermont, un concurrent direct. Le coach messin exige l’implication maximum de ses joueurs, et notamment de ses recrues hivernales : « Avec un bon Mikautadze, un bon Lamkel Zé, un bon Van Den Kerkhof, c’est autre chose qu’avant. Eux aussi doivent être à 120%, autrement on a des autres joueurs intéressants mais qui jouent avec un signe d’interrogation sur leur dos. »

En effet, l’adversaire n’est pas à sous-estimer. La lanterne rouge clermontoise est déjà venue en Moselle pour remporter son 32èmes de finale, au terme des tirs au but. Tenant compte des rotations dans les deux formations, chaque équipe avait dominé sa mi-temps dans un match au final équitable. Prudent, Laszlo Bölöni s’attend à ce type de confrontation : « Je n’attends pas un grand match. Je ne crois pas que ça va se faire. Clermont est largement capable de nous mettre en difficulté. Ils ont un milieu de terrain extrêmement expérimenté, ils se sont bien renforcés en défense et ils ont des atouts dans l’axe de leur attaque. »

A.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédits photos : Icon Sport

Les derniers articles :
P