FC Metz : Dans la cour des grands, Metz n’a pas à rougir

Tour d’horizon des grands championnats européens : où se situerait le FC Metz dans chaque championnat ? Analyse.

Dix-septième avec 23 points au compteur après 26 journées, le FC Metz traverse une période délicate, qui ne rassure pas quant à l’issue de la saison mais qui, dans le même temps, laisse toujours la place à une potentielle fin de saison hors de la zone de danger. Un sentiment mitigé pour tous les fans Grenats qui ont l’envie de voir leur club se sauver mais qui ont également ce sentiment de déjà vu qui les pousse à envisager le pire une nouvelle fois. Aujourd’hui, nous allons voir ou se situerait le club dans les quatre autres grands championnats avec 23 points.

Metz en Bundesliga ?

Commençons par le championnat à 18 clubs : En Allemagne, le fond du classement est faible, très faible. Au bout de 26 journées, soit exactement comme en ligue 1, le dernier de la classe, Darmstadt possède 13 points (!). Un total famélique. 

L’avant dernier, Cologne, compte lui 18 unités et Mayence, barragiste, 19. Le premier non-relégable, Bochum, dispose de 25 points. Un écart conséquent se creuse entre la zone rouge et le reste, Darmstadt semblerait quant à lui être presque déjà condamné. En Bundesliga, Metz serait donc barragiste, à deux points de la quinzième place.

Metz en Premier League ? 

En Angleterre, Sheffield semble également condamné avec 14 points en 28 journées et pointant à la dernière place. Enchainant les débâcles à domicile (0-5, 0-5, 0-6) sur les trois dernières rencontres chez eux, le club n’a plus qu’un mince espoir de voir son nom en Premier League la saison prochaine. Un mince espoir mais espoir tout de même, car en effet, les derniers de la classe ne sont pas bien brillants non plus outre-manche. Nottingham et Burnley, respectivement 18 et 19èmes, disposent de 21 et 17 points en 29 rencontres. Le premier non-relégable, Luton, compte lui 22 unités en 29 matchs également. 

Avec 3 rencontres en moins, Metz serait donc à minima hors de l’eau (17ème) en Premier League et pourrait même prétendre à la 16ème place occupée par Everton qui compte 25 points en 28 matchs. (Ratio pts/matchs de 0,892 pour Everton, 0,884 pour les messins).

Metz en Liga Santander ?

En Espagne cette fois, Almeria, bon dernier, vient de décrocher face à Las Palmas sa toute première victoire de la saison à la 29ème journée. Avec 13 points, le sort du club semble être scellé. Tout comme celui de Grenade, 19ème, qui compte 14 points et qui devrait évoluer à l’étage inférieur l’été prochain. L’antépénultième équipe, du nom de Cadix, dispose elle de 22 points après 29 journées également. Un ratio une nouvelle fois en dessous de celui des Grenats. C’est le Celta Vigo, avec 27 points, qui se situe juste au-dessus de la ligne de flottaison. 

Avec un ratio de 0,88 points/match, Metz ne dépasserait tout de même pas le Celta (0,93) et placerait le club emblématique de Lorraine en eaux troubles en Liga, à la 18ème position.

Metz en Séria A ? 

Enfin, quid de la Série A ? Hormis la Salernitana, bon dernier et ex-club de Dylan Bronn, qui compte 14 points en 29 matchs et qui semble d’ores et déjà parti pour un exercice 2024-2025 en Série B, la lutte fait rage. En effet, cinq petits points séparent Lecce 13ème de Sassuolo, 19ème. Le premier reléguable, Frosinone, compte 24 points, le 17ème Empoli, 25. C’est donc au ratio points/matchs que nous pourrons voir la position de Metz, et à ce jeu-là, le club Grenat serait situé à… la 17ème position ! En effet, le ratio d’Empoli est à 0,862 points obtenus par matchs, contre 0,88 donc, pour Metz.

En résumé, avec 23 points en 26 rencontres disputées soit 0,884 points par matchs, Metz ne serait relégable qu’en Espagne, et de très peu (18ème, à environ 1 point du 17ème). Il serait barragiste en Allemagne (à 2 points du 15ème) et hors de danger en Angleterre (17ème près de 5 points devant le 18ème) et en Italie (17ème, quasiment à égalité de points des 15 et 16èmes).

L’espoir doit donc être de mise du côté de la Moselle et rien n’est fini. De nombreux scénarios peuvent encore s’écrire et la 14ème place n’est finalement qu’à trois petits points. Alors, Bölöni et ses hommes parviendront-ils à inverser la tendance ?

Pour rappel, Metz n’a figuré qu’une seule et unique fois à la dernière place cette saison, c’était lors de la toute première journée, et la claque reçue à Rennes 5-1. Depuis, le club s’est même hissé à la 7ème place au sortir de la 5ème journée mais navigue en eaux troubles depuis la 20ème journée avec à l’issue de celle-ci une place de barragiste, puis, une avant-dernière place qui colle aux Grenats depuis 6 matchs. Allez Messins allez, tous ensemble pour le maintien!

M.G.

www.socios-fcmetz.com

Crédits photos : Icon Sport 

Les derniers articles :
P