FC Metz : Fabien Centonze : « Le club n’a pas respecté sa parole »

Dans un entretien accordé à Foot Mercato, le latéral droit s’est confié sur sa situation en Lorraine.

Fustigé hier par Laszlo Bölöni en conférence de presse, le latéral droit du FC Metz a décidé de s’exprimer dans la presse : « Je crois qu’il a choisi une mauvaise façon d’exprimer son mécontentement. Mais il est un joueur du FC Metz et il doit faire ce que le club lui demande. » avait affirmé le roumain devant la presse face au refus de jouer de son joueur. Pour Foot Mercato, le Français : « Quand j’ai signé à Metz, le président m’avait dit que si un jour un club venait me chercher et que le projet sportif me convenait, il me laisserait partir. », affirme-t-il.

Celui qui s’estime « trahi » par la direction de son club a tenu à réagir après la déclaration de Bölöni : « Quand je lis la déclaration du coach à mon sujet, je ne peux pas rester silencieux. Le club et en particulier le président Bernard Serin et le directeur sportif Pierre Dréossi n’ont pas respecté leur parole à mon sujet. J’avais une offre ferme du FC Nantes, j’ai 26 ans, je n’ai plus de temps à perdre et je voulais y aller. C’est normal d’être déçu». Après le refus de l’offre nantaise par les dirigeants messins, le mariage semble consumé entre Fabien Centonze et le FC Metz. Un feuilleton qui devrait causer des maux de tête à Pierre Dréossi pendant quelques semaines encore…

T.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photos: FC Metz

P