FC Metz : Les dirigeants messins devant la justice ?

Bernard Serin et la cellule de recrutement pourrait regretter le transfert avorté de Daniel Schmidt. 
sociosfcmetz

C‘est la mauvaise nouvelle du jour, d’après les informations du média belge Nieuwsblad, Pierre Dréossi et le FC Metz risqueraient une action en justice. Alors que le transfert de l’international japonnais Daniel Schmidt était sur le point d’être acté, le club mosellan et son coach László Bölöni auraient avancé des raisons médicales pour mettre un terme à l’opération et renvoyer le gardien de Saint Trond en Belgique . Désormais quatrième dans la hiérarchie des portiers du club belge, Daniel Schmidt sollicité par de nombreuses écuries lors du dernier mercato estival, était loin d’imaginer se retrouver dans une telle situation. 

Les dirigeants trudonnaires n’ayant pas reçu les résultats des tests médicaux de la part du FC Metz envisagent de porter l’affaire devant la Fifa. Saint Trond estime qu’il n’y avait pas de raison médicale justifiant l’avortement de l’opération et que suite à l’annulation du transfert de Daniel Schmidt, ils n’ont pas eu les moyens financiers pour renforcer son attaque. Affaire à suivre…

m.m. 

www.socios-fcmetz.com

Crédit photo : Icon Sport

P