FC Metz : N’Doram, Maïga, Alakouch, quid des absents de la reprise ?

Après 3 matchs de préparation, 25 des 35 joueurs de l’effectif messin ont foulé la pelouse. Dix d’entre eux restent, pour des raisons diverses, sur le carreau, que se passe-t-il exactement ?

Durant les 3 matchs de préparations (Racing Luxembourg, Sedan puis Troyes), Laszlo Bölöni a beaucoup fait tourner. Si bien que le joueur le plus utilisé après ces 3 rencontres est l’Haïtien Danley Jean-Jacques qui cumule un peu plus de 200 minutes de jeu au milieu de terrain et en défense, alors qu’il n’avait pas fait une seule apparition en professionnel l’année passée. Cette carte blanche laissée à certains outsiders de l’effectif se contrebalance donc ailleurs : plusieurs joueurs, dont certains considérés comme des cadres de l’effectif, n’ont toujours pas disputé une seule minute de jeu, voire sont totalement absents des feuilles de match. Oberhauser, Ba, Alakouch, Bronn, Centonze, Lô, Maïga, N’Doram, Joseph ou encore le jeune Mazie sont en effet totalement snobés du roumain. Décryptage.

Chroniques de gardiens : Oberhauser et Ba pas dans les plans des pros

Pour eux, c’est tout simple : les gardiens numéro 3 et 4 de l’effectif messin n’ont aucune vocation à évoluer en Ligue 2 la saison prochaine, sauf en cas de catastrophe. A ce poste, Bölöni a déjà un dilemme suffisamment important à régler entre Oukidja et Caillard et ne s’embarrasse pas de la question du temps de jeu pour ses deux autres larrons. La Nationale 2 sera le révélateur pour ses deux-là, et le jeune William Mazié (18 ans) semble être dans une situation similaire.

Leurs valises sont faites : Bronn, Centonze et N’Doram à la recherche d’une porte de sortie

Le secret de polichinelle est devenu quasiment de notoriété publique pour ces trois cadres de la maison grenat : ayant émis leurs souhaits de quitter le navire et Metz ayant besoin d’argent, ils ont une valeur marchande non négligeable. Trois éléments suffisants pour qu’un départ soit assez probable durant ce mercato. Alors officiellement, ils ne jouent pas car blessés, mais officieusement, la blessure diplomatique arrange bien tout le monde. Bronn et Centonze semblent même avoir déjà quitté le navire puisqu’ils ne sont pas apparus avec le groupe depuis la reprise. Pour N’Doram, le milieu messin continue de s’entraîner avec le groupe, et a été aperçu lors des matchs de préparation en tribune, mais il a repris une semaine en retard. Une porte entrouverte ?

Il revient de blessure : Habib Maïga

L’Ivoirien peut être difficile à classer ici. Car en réalité, il est dans une situation assez similaire à celle de Kevin N’Doram : il a manqué les premiers matchs mais était présent au stade, et dispose aussi d’une valeur marchande qui pourrait pousser le club à le céder en cas de bonne offre. Cependant, la communication autour d’Habib Maïga semble l’inscrire dans la continuité à Metz. Premier joueur à se présenter en conférence de presse de la saison, il a aussi été l’une des égéries de la présentation des nouveaux maillots il y a quelques jours. La blessure d’Habib Maïga n’est pas diplomatique, du moins, on a envie d’y croire.

Les énigmes : Où sont passés Lô, Alakouch, et Joseph ?

Enfin, l’effectif professionnel du FC Metz contient surtout ces trois gros points d’interrogations. Après un prêt très convaincant à Cholet (National 1) ou il s’est imposé comme l’un des meilleurs défenseurs de son championnat, Aboubacar Lô a disparu des radars depuis son retour. Annoncé absent de la reprise de l’entraînement, le Sénégalais ne semble pas avoir repris avec le groupe professionnel alors que l’effectif manque cruellement de défenseurs centraux. Un départ en vue, ou simplement une blessure ?

La même question se pose pour Sofiane Alakouch, qui lui a bien été présent à Frescaty ces derniers jours. Le latéral droit du FC Metz sort d’un prêt à Lausanne où il aura disputé 11 matchs sur 14 possibles et évolue à un poste ou le titulaire en puissance (Centonze) est en instance de départ.

Enfin, l’avenir du jeune Lenny Joseph ne semble pas totalement net pour l’instant. Bien présent dès la reprise, il n’est pas encore apparu dans le groupe messin alors que des néo-pros comme Soumah-Abbad et Nduquidi enchaînent. L’attaquant français ne semble pas être dans les plans de Laszlo Bölöni, sera-t-il conservé pour la Réserve, ou envoyé en prêt à Seraing ? Tant d’énigmes qu’il reste à résoudre…

T.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photo : Icon Sport

P