FC Metz – OL : Laszlo Bölöni : « En football, tout peut arriver »

A deux jours de la réception de l’OL, l’entraineur messin s’est présenté en conférence de presse d’avant-match.

La défaite à Montpellier dimanche dernier (3-0), la 8ème en neuf matchs pour les Grenats, a eu lot de conséquences, aussi psychologiques que physiques. Le point sur l’infirmerie s’est d’ailleurs pas mal alourdi depuis : « Je ne sais pas si je peux parler de blessés importants, mais plutôt des coups et des plaintes. », tempère le technicien roumain avant de poursuivre. 

« Bien sûr que N’Doram ne revient pas pour l’instant, mais il a bien progressé. (Benjamin) Tetteh a quitté l’entrainement aujourd’hui, (Ismaël) Traoré était un peu à l’écart du groupe parce qu’il se soignait après le match. La grande question c’est Didier Lamkel Zé, qui est mal retombé sur son épaule à Montpellier. Pour tout ces joueurs, on doit encore attendre pour voir s’ils vont être aptes ou pas pour le jeu. ».

Plus que jamais en crise désormais, – le mot en est même faible – le FC Metz se doit de redresser la situation impérativement. Remotiver les troupes à travers un discours relevé, c’est le boulot d’un coach. Laszlo Bölöni n’en pense pas moins, mais semble faire la langue de bois devant la presse : « Mon travail, ce n’est pas seulement sur le terrain. Bien sûr qu’on discute individuellement et collectivement et en fonction de ce qui se passe d’une semaine à l’autre, on essaie d’arracher le maximum de ce qu’on est capable. », assure-t-il.

Sentant que la colère des supporters grenat monter autour de son équipe, le coach messin se montre compréhensif : « On a eu une réunion, par exemple, hier dans laquelle j’ai vu la présence des différents groupes, qui sont le soutien autour du FC Metz. Je comprends bien que l’intérêt est important autour de l’équipe et autour de la vie de l’équipe. C’est bien de sentir ça et c’est encore mieux si tu arrives à leur donner des satisfactions. C’est ce qu’on désire. »

Mais ne trouve pas pour autant les mots justes pour rassurer : « Mais parfois, ça peut arriver que la lourdeur ne permette pas que tout le monde soit satisfait »

Ce vendredi soir, les Messins reçoivent l’Olympique Lyonnais, qui après une période sombre se relance peu à peu au classement (11ème), grâce à un mercato de qualité. « C’est un grand nom et une équipe qui était attendu en haut du classement au départ. Ils ne font pas une bonne saison, je ne crois pas que c’était dans leurs ambitions. Ça n’empêche que j’ai vu encore dans ce mercato des arrivées très intéressantes en attaque, et un grand stabilisateur au milieu de terrain. », pense coach Bölöni, qui compte sur un vieux dicton pour l’emporter. 

 « En football, tout peut arriver ». Au petit bonheur la chance !

A.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédits photos : Icon Sport 

Les derniers articles :
P