FC Metz – Stade Rennais : Julien Stéphan : « Il y a toute une ville derrière le FC Metz pour sa survie en Ligue 1 »

En conférence de presse avant le déplacement à Metz ce samedi, l’entraineur rennais a décrit son analyse de son adversaire.

Une classe d’écart sépare Metz et Rennes cette saison. En témoigne la large victoire bretonne (5-1) au match aller. Bien qu’il n’ait pas été sur le banc ce jour-là (a remplacé Bruno Génésio en cours d’année), Julien Stéphan garde les pieds sur terre : « Metz est un adversaire qui joue sa survie en Ligue 1 avec ce que ça va comporter comme difficultés. Il faudra être prêt sur le plan mental et aussi sur le plan du jeu pour répondre à leurs spécificités. »

Quelles spécificités exactement ? Le coach rennais étend son analyse : « C’est une équipe qui contre beaucoup ses adversaires. Elle a réussi à augmenter son efficacité offensive, notamment avec le retour de Georges Mikautadze. C’est surtout une équipe qui lutte pour sa survie, on sait ce que ça veut dire en termes d’engagement et de motivation. Ce sont certainement les matchs les plus difficiles à aborder, il y a un tout un club, toute une ville derrière son équipe pour rester en Ligue 1. »

Si le FC Metz fait peur donc, c’est aussi en grande partie grâce à son buteur maison Georges Mikautadze, auteur de 11 buts en 17 rencontres. « Metz, c’est beaucoup de transitions où il est là pour terminer. Ils ont la capacité de récupérer les ballons très bas et de faire des courses longues. C’est un joueur un peu déchargé dans l’animation défensive. Il met à profit son énergie et son talent pour bonifier les ballons offensifs dans les vingt derniers mètres, il est très performant et réaliste.», conclut Julien Stéphan.

Prenez-garde amis bretons, le Roi Georges est dans son royaume.

A.M. 

Crédit photo : Icon Sport 

socios-fcmetz.com 

www.socios-fcmetz.com

P