FC Metz – Stade Rennais : Les enseignements de la rencontre

Réveil encore bien difficile ce matin lorsque l’on évoque le dernier match des Grenats. Une sorte d’injustice qui ne nous lâche pas et qu’on a du mal à avaler. Malgré tout, plusieurs enseignements sont à tirer.
Une force collective retrouvée

Malgré cette cruelle défaite, imméritée lorsque l’on regarde les circonstances, force est de constater que l’esprit d’équipe et la combativité étaient au rendez-vous. En témoignent les nombreuses tapes amicales lorsque les joueurs gagnaient un duel ou réussissaient à obtenir une touche dans une action dangereuses. La force de ce collectif a bien failli être récompensée de fort belle manière, avant que le principal protagoniste de la soirée ne fasse tout dérailler.

Un public encore et toujours au rendez-vous

Face à Rennes, le public messin est une nouvelle fois venu en nombre. Près de 24.000 fidèles étaient dans les travées de Saint Symphorien pour encourager leur équipe. Un soutient sans failles qu’il est bon de souligner, malgré les défaites. En effet, très récemment des vilains débordements ont eu lieu en France et le public messin est irréprochable. Ce dimanche à Strasbourg, ce sont par ailleurs des centaines de supporters qui prendrons encore la route pour pousser Metz vers le succès.

Mikautadze, véritable homme clé

Il est vrai que son nom revient sans cesse et en boucle. Mais si vous saviez. Un joueur d’une rare qualité, d’une justesse dans le jeu et d’une belle générosité, à Metz on n’en a pas tous les jours. Encore décisif et buteur pour la septième fois consécutive en championnat, il devrait (du moins pourrait) être l’homme qui sauve tout un peuple. A moins que l’homme au sifflet de samedi soir obtienne gain de cause, ce qui réduirait considérablement les espoirs messins sur la fin de saison.

Pourvu que le football et l’esprit du jeu gagnent donc ce mardi en commission de discipline et que l’amateurisme douteux de certaines décisions arbitrales en finisse au plus vite. Expulser le numéro 10 du FC Metz, c’est non seulement le priver de derby à minima, mais aussi et surtout priver tout un club d’un maintien et peut être même d’un barrage. Les conséquences seraient alors dramatiques (sur une décision injuste, faut-il le rappeler).

M.G.   

Crédit photo : Icon Sport 

socios-fcmetz.com 

www.socios-fcmetz.com

P