FC Metz : Tonnerre de Brest !

Ce dimanche, le FC Metz s’attaque à la foudre brestoise, dont les objectifs sont bien loin de ceux du club grenat. La rencontre en quelques chiffres. 

Tous les observateurs du ballon rond – ou presque – se seraient accordés à dire que cette rencontre de la 28ème journée de Ligue 1 sonnerait comme un duel entre deux équipes visant un précieux maintien. Finalement, il n’en est rien : l’une des deux formations, Brest, est en course pour aller chercher une historique place en Ligue des Champions.

Cela peut paraître assez dingue. Mais c’est bel et bien réel : Le 15ème budget du championnat (50M, Metz 16ème avec 45) occupe actuellement la seconde place et déjoue les pronostics semaine après semaine. À tel point que les Pirates ne surprennent même plus. Non, c’est désormais normal de s’imposer presque chaque week-end. Pour cette rencontre finalement ultra déséquilibrée, le 14ème de la saison précédente de Ligue 1 va donc recevoir l’actuel reléguable, Metz. Une rencontre en chiffres : 0, 2, 6, 14, et 1608.

Ce sont respectivement aucun match nul au 21ème siècle entre les deux formations en ligue 1 (4 victoires à 2 pour Brest), les deux derniers matchs qui ont été remportés par Metz à Brest en ligue 1 (2-4 et 1-2), 6 comme le nombre de buts encaissés depuis décembre par Brest, ayant par la même occasion réalisé 10 clean sheets, 14 comme le nombre de points pris à l’extérieur de Metz cette saison (61% de points à l’extérieur, pourcentage plus élevé que n’importe quelle autre équipe du championnat), et 1608 comme le nombre de duels gagnés par les hommes d’Éric Roy, premiers dans ce domaine, contre 1294 pour Metz, 16ème, qui ne compte que Lens et Nantes derrière lui.

Un dernier chiffre serait une fois de plus zéro, comme le nombre de défaites sur les 8 derniers matchs de Brest à domicile (5V et 3N). À deux longueurs du record de 2011-2012 (10). Les Brestois n’ont concédé sur la période que 2 buts, et réalisé 6 clean sheets. Solides. Des chiffres qui peuvent donner mal à la tête aux Grenats mais du côté de la Moselle, parfois, on sait renverser les ogres. Tiens, 1984 ce chiffre vous dit quelque chose ?

M.G. 

Crédit photo : Icon Sport

socios-fcmetz.com 

www.socios-fcmetz.com

P