FC Metz : Un milieu de terrain démuni

Lens, Strasbourg, Toulouse… le constat est indéniable : il manque à l’entrejeu messin une pièce maîtresse.

Quel que soit le résultat et la manière, le schéma semble se répéter. Le FC Metz version 2023-2024 est contraint de subir le jeu adverse, ne comptant uniquement sur la « force collective » du groupe pour bien défendre d’abord, et espérer – le mot est fort – un éclair de génie de ses attaquants.

Cela a fonctionné miraculeusement à Lens (0-1), contre une équipe alors en manque de confiance. Mais les défaites contre Strasbourg (0-1) et Toulouse (3-0) ont rapidement remis les pendules à l’heure, mettant en évidence que cette tactique ne tiendra jamais toute la saison tant les efforts physiques et mentaux nécessaires sont grands.

Malheureusement, jouer de cette manière ne semble pas être un choix délibéré de la part de Laszlo Bölöni, qui doit faire avec les moyens du bord. Et notamment avec un milieu de terrain, incapable de poser le pied sur le ballon et de faire le lien avec l’attaque.

En commençant par Danley Jean-Jacques, qui ne cesse de s’épuiser à la récupération et au pressing. En montrant toutes ses limites techniques, les dernières prestations de l’international haïtien interrogent. Puis Lamine Camara déçoit. Mais n’oublions pas que le jeune Sénégalais de 19 ans n’est arrivé en France il n’y a que 6 mois, découvrant le monde professionnel. Enfin, Kévin N’Doram, dans une tâche certes plus défensif, est clairement en baisse de régime.

A Toulouse, l’entraineur messin a voulu se montrer « plus offensif » en titularisant Arthur Atta au dépend de Lamine Camara. Ce pari s’est révélé désastreux, tant le jeune Messin a été fantomatique en première mi-temps. Peut-être encore est-il trop tôt pour lui dans l’Elite du football français… « Il été un peu dépassé par le rythme de jeu », soupirait son coach après la rencontre, au micro du Républicain Lorrain.

Puis qu’en est-il de la situation de Jean N’Guessan, qui pour rappel, n’est apparu que 5 minutes face à Rennes lors de la première journée de Ligue 1. Il arrive parfois, que ce dernier ne soit même pas convoqué par le staff grenat. Encore une interrogation dans le mercato dirigé par Pierre Dréossi… 

Et Habib Maïga ainsi que Warren Tchimbembe ? Aucun des deux ne semble donner satisfaction à leur entraineur.

ET MAINTENANT ? 

Faute à un départ de Youssef Maziz jamais remplacé – et une rumeur Papu Gomez beaucoup trop onéreuse – le FC Metz est à la recherche d’un meneur de jeu, capable d’orchestrer toute la symphonie messine. « Je cherche le joueur qui, au milieu, sera capable de nous amener le petit élément décisif qui nous manque », confirmait le technicien roumain.

Pierre Dréossi pourrait bien regretter de ne pas avoir davantage insister sur le dossier Gauthier Hein, qui survole la Ligue 2 sous le maillot auxerrois (6 buts et 5 passes décisives en 9 journées). Son apport offensif aurait été intéressant, qui plus est autour d’un attaquant de surface comme pourrait être Oscar Estupinan. Si le Directeur Sportif messin ne se rabat pas rapidement sur un possible joueur en agent libre, l’attente du mercato hivernal risque de se faire longue chez les supporters….

A.m. 

www.socios-fcmetz.com

Crédit photo : Icon Sport

P