Le Havre AC – FC Metz : Les enseignements de la rencontre

De retour du stade Océane avec les trois points et un capital confiance gonflé à bloc, Metz est plus que jamais revenu dans la course. Mieux, les grenats sont complètement relancés.
Mikautadze à nouveau au rendez-vous

C’est, depuis désormais plusieurs semaines, devenu une habitude. Quand Metz marque, le numéro 10 s’en charge. L’attaquant géorgien en est désormais à 5 buts sur les 3 derniers matchs. Un attaquant de grande qualité qui aurait même pu réaliser un nouveau doublé. Précieux.

Oukidja lui aussi décisif

Tout comme son coéquipier tout devant, le numéro 16 grenat et dernier rempart aura réalisé un grand match. Décisif dès la deuxième minute sur une frappe puissante, il l’aura également été en toute fin de rencontre réalisant un arrêt de grande classe et évitant ainsi l’égalisation du Havre. Un arrêt salvateur tout aussi important que le but du Géorgien. Du gardien a l’attaquant, tout aura souri à Metz ce dimanche.

Toujours pas (ou presque) de changements pour Bölöni

Comme face à Lens, le coach roumain a tardé à effectuer des changements. Il aura en effet fallu attendre la 81ème minute pour voir l’entrée en jeu d’Aboubacar Lô puis la 90+2e pour voir Sabaly fouler la pelouse. Seulement 2 changements donc, sur les cinq à disposition. Toutefois, avec deux succès en autant de matchs depuis la mise en place de ces « non-changements » on ne peut pas vraiment dire que cela ne nous réussit pas !

M.G.

Crédit photo : Icon Sport

socios-fcmetz.com 

www.socios-fcmetz.com

P