Le Havre AC – FC Metz : Luka Elsner : « Ce match va peser fort dans la balance »

En conférence de presse, l’entraineur havrais a évoqué la pression psychologique inhérente à ce choc pour le maintien face au FC Metz emmené par son arme fatale, Georges Mikautadze.

Déjà un arrière-goût de finale pour le maintien ? C’est ce que certains supporters messins et havrais semblent vouloir affirmer avant ce choc entre les deux promus. Le Metz, désormais 16ème, peut dépasser Le Havre (15ème) en cas de succès et sortir de la zone rouge. En revanche, les Ciel et Marine, auront l’objectif de se relancer après une période compliquée et de conforter sa place.

Une finale avant l’heure ? 

A quelques journées de la fin du championnat, Luka Elsner sait l’importance d’une rencontre comme celle-ci : « Oui, ce match va peser fort dans la balance. Nous devons nous y préparer de la meilleure des manières. Il faut réussir à mettre de côté le passé et se concentrer sur le présent et sur ce match qui nous offre la possibilité de respirer un bon coup. Chose qui sera évidemment difficile parce qu’à Metz, ce sera la même idée. […] La pression ? C’est autant une tension qu’un privilège et un plaisir d’y être. Donc, lâchons les chevaux sur ce match-là, réussissons à mettre de la simplicité et finir le match avec une grande fatigue parce que nous aurons tout donné. »

C’est Metz ou jamais

D’autant plus que Le Havre a déjà raté le coche la semaine passée face à Nantes (défaite 1-0). Les Hacmens avaient encaissés le but lors des derniers instants malgré une domination fébrile : « Il faut essayer d’emballer la rencontre sur un temps plus long, mais surtout de transformer ces temps dynamiques et intenses en avantage. Ce que nous n’avons pas réussi contre Nantes. », affirme le coach normand. « C’est toute la clé de ce que l’on doit mettre en place : faire preuve d’une grande détermination et de réussite sur nos temps forts. »

« Je vois ce match de Metz comme une occasion de pouvoir presque être dans la rédemption et de créer une situation complètement différente. », poursuit-il. « C’est la magie du football ! Un match peut déterminer beaucoup de choses. »

Gare à Mikautadze !

Interrogé sur le fait d’ouvrir le score rapidement face à une équipe de Metz qui évolue ces derniers temps en réaction, Luka Elsner répond : « C’est le souhait. Après il y a toujours des dynamiques de match. Le faire sans se mettre en danger, mais grand bien nous ferait de mettre le premier but. Mais il faut garder l’équilibre, c’est vrai que les Messins ont des armes en contre qui sont relativement fortes et difficiles à gérer. »

Parmi elles, Georges Mikautadze, auteur de 7 buts en autant de rencontres, sera scruté de près par les défenseurs havrais. « L’idéal, c’est de le maintenir à distance et de pouvoir bloquer des situations beaucoup plus haut. De ne pas être pris sur un espace trop ouvert quand nous perdons le ballon et d’être tout le temps sur une couverture suffisante pour l’éloigner des zones de finition. », analyse-t-il.

A.M.

Crédit photo : Icon Sport

socios-fcmetz.com 

www.socios-fcmetz.com

P