Ligue 1 : Le FC Metz de Bernard Serin en chiffres

Sous l’ère Bernard Serin, le FC Metz a passé sept saisons dans l’élite du football français. Compte-rendu statistique de ces dernières années.

Depuis son arrivée à la présidence en 2009, le club à la Croix de Lorraine a vécu bon nombre de péripéties. En passant par un séjour d’une année en National 1 (2012-2013), le FC Metz fait partie de ces clubs qui aiment divaguer d’une division à l’autre.  

Adieu les relations de longues durées avec la première division française ! En 14 ans avec Bernard Serin aux commandes, c’est 6 saisons réalisées (hormis celle en cours) en Ligue 1, pour 3 maintiens et 3 relégations. Soit 50% de chances de se maintenir… ou de redescendre, voyez-le comme vous voulez. Cela ne représente donc pas plus de deux saisons consécutives dans l’Elite. Les chiffres ne mentent pas.

Le meilleur résultat affiché pas les Grenats en Ligue 1 est de 48 points (saison 2020-2021), sous la houlette de Frédéric Antonetti et Vincent Hognon, avec une 10ème place à l’arrivée.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, Bernard Serin a pu assisté à 240 rencontres des Grenats dans l’Elite depuis le début de son mandat. Le FC Metz subit une défaite près d’un match sur deux (120 défaites), et ne gagne que 22,5% des rencontres en L1 (54 victoires), pour 26,5% de matchs nuls (66).

Longtemps indulgents, les supporters messins commencent à faire entendre leur agacement, quant à voir l’incapacité de leur club à se stabiliser en Ligue 1. Compréhensible quand on voit Brest, Toulouse, ou encore Lens, vivre de beaux moments sportifs, alors qu’ils partaient pourtant sur la même ligne de départ…

A.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédits photos : Icon Sport, FC Metz

Les derniers articles :
P