Ligue 1 : Le FC Metz fait recette !

L’Observatoire du football CIES a publié une étude sur “les 50 clubs au monde avec les bilans les plus positifs et négatifs au niveau des opérations de transfert des joueurs non issus du centre de formation recrutés et cédés entre 2014 et 2023.”
sociosfcmetz

Le président Bernard Serin qui a fait du trading une des pierres angulaires dans le système économique du FC Metz a réussi son pari. Selon une étude de L’Observatoire du football CIES, le club mosellan figure dans le top 50 des clubs européens avec une balance positive entre les dépenses et les recettes sur le marché des transferts. 

En effet, les dirigeants grenats ont dépensé entre 2014 et 2023 quarante-huit millions d’euros pour acquérir de nouveaux joueurs. En revanche, ils ont engrangé 107 millions d’euros de recettes sur les transferts . Soit une plus-value de cinquante-neuf millions d’euros ce qui place Metz au 47eme rang de ce classement.

En Europe, comme en France d’ailleurs c’est Lille qui affiche le meilleur bilan devant l’Ajax d’Amsterdam (+317 millions€) et le RB Salzburg (+ 233 millions d’euros).

Le top 10 des clubs français :

  • Lille (+386 millions €)
  • Monaco (+218 millions €)
  • Rennes (+109 millions €)
  • Angers (+103 millions €)
  • Lorient(+85 millions €)
  • Lens (+83 millions €)
  • Montpellier (+67 millions €)
  • Strasbourg (+64 millions €)
  • FC Metz (+59 millions €)
  • Olympique Lyonnais(+54 millions €)

M.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photos : Icon Sport

Les derniers articles :
P