Lille – FC Metz : Les Notes des Messins

Dans un scénario cruel avec deux pénaltys arrêtés par Lucas Chevalier, les Grenats s’inclinent face aux Dogues (2-0). Découvrez les notes des joueurs que la rédaction des Socios leur a attribués. 

Alexandre Oukidja 4 : Sous un froid nordique, le portier messin a eu de sacrés coups de chaud. Entre sauvetages miraculeux et sorties hasardeuses, notre Oukidja a fait son show habituel.  

Matthieu Udol 4,5 : En vis-à-vis avec Edon Zhegrova, le capitaine messin a repoussé convenablement les dribbles du Kosovar. Confirmation d’une valeur-sûre du vestiaire de Laszlo Bölöni.

Fali Candé 3 : Mis en difficulté par la technique et la vitesse des offensives lilloises, il lâche d’abord son joueur lors de l’ouverture du score et commet une faute largement évitable provoquant le pénalty avant la pause. Il perd sans doute des points dans sa concurrence avec Christophe Hérelle au poste de défenseur central.

Ismaël Traoré 5 : Le patron messin n’a pas réussi à tenir la corde comme il le peut le faire habituellement. Il est impuissant sur les deux buts lillois. Frustrant.

Joseph N’Duquidi 5 : En l’absence de Maxime Colin, le jeune Forbachois a dépanné dans le couloir droit après la blessure de Koffi Kouao en début de match (10ème). Et il l’a plutôt bien fait malgré quelques approximations dans son positionnement.

sociosfcmetz

Danley Jean Jacques 4,5 : L’international haïtien a été correct aussi bien défensivement qu’offensivement. Ses récupérations rapides ont notamment été précieuses.

Lamine Camara 4 : Il a voulu prendre la responsabilité de tirer le second pénalty à la place d’un Ablie Jallow encore présent sur la pelouse… il ne le fera peut-être plus jamais. Lamine Camara a été très actif dans l’entrejeu, ayant toujours l’envie d’aller vers l’avant. Contraint de sortir sur blessure à la fin du match, il laisse sa place à Joseph N’Guessan (90ème).

Ablie Jallow 4 : Le Gambien a manqué de lucidité parfois, et n’a pas eu la même réussite que lors de ses dernières apparitions. Mais une chose est sûre : sa cape de meneur de jeu lui va à merveille.

Cheikh Sabaly 4 : L’ailier grenat a profité d’une erreur de relance de la défense lilloise pour récupérer un pénalty litigieux (25ème). Sans cela, pas grand-chose à noter de sa performance du soir, si ce n’est une reprise qui aurait pu faire mouche avec davantage de justesse. Remplacé par Papa Amadou Diallo (74ème), auteur d’une entrée pleine de fougue.

Kévin Van Den Kerkhof 3 : Une fois n’est pas coutume, Kévin Van Den Kerkhof s’est montré cette fois-ci plutôt discret. Peu de centres et de courses pour l’international algérien, ce qui va lui valoir sa sortie à la mi-temps. Son remplaçant, Joël Asoro (4), n’a pas bien fait mieux… 

Simon Elisor 4 : Le buteur messin est malheureux sur son pénalty qui aurait pu totalement changer la donne, sans un Lucas Chevalier impérial. Après une faute dans la surface injustement non-accordée par Gaël Angoula, Simon Elisor ne se fait pas griser et obtiendra un second pénalty. Dans le jeu, il continue sa progression et donne satisfaction dos au but et dans l’entente avec ses partenaires. Remplacé par Benjamin Tetteh (74ème).

Arnaud M., avec l’ensemble de la Rédaction 

www.socios-fcmetz.com

Crédit photos : Icon Sport, J.S. 

Les derniers articles :
P