OM – FC Metz : Laszlo Bölöni : « On connaissait ces difficultés bien avant »

En conférence de presse avant le déplacement au Vélodrome, l’entraineur messin a refusé d’employer le terme de « crise » pour décrire la situation du FC Metz.

Une bonne nouvelle s’accompagne très souvent de son contraire. Si Laszlo Bölöni se réjouit du retour de suspension de Christophe Hérelle, deux nouveaux joueurs pourraient prendre le sens inverse, direction l’infirmerie avec Ablie Jallow : « Jean N’Guessan et Fali Candé ont quitté l’entrainement. Le docteur est en train de les examiner, on verra s’ils sont bons pour l’entraînement de demain »

La défaite contre Lorient (1-2) dimanche dernier se révélait être la septième consécutive en Ligue 1 pour le FC Metz. Une série catastrophique, ponctuée par un moment de flou total et incompréhensible de la part des Grenats, après la mi-temps et qui a conduit au but victorieux des Lorientais. « Une immense inconnue » pour Laszlo Bölöni, qui ne saurait toujours pas l’expliquer : « C’est extrêmement difficile de trouver. Il s’est passé quelques jours depuis le match contre Lorient et je me demande toujours pourquoi on a débuté la seconde période en étant inexistant. Et pourquoi on est redevenu combatif et existant ensuite. »

Pour autant, le technicien roumain réfute l’idée de « crise » au sein du club grenat, désormais barragiste de Ligue 1.  « La crise, pour moi c’est quelque chose qui arrive d’un coup. Je ne dirais pas « crise », ce sont des difficultés que l’on connaissait déjà bien avant. On pensait solutionnait cela, qu’on était capable de résister avec plus de facilité. Mais on se rend compte que c’est difficile, que la difficulté reste jusqu’au bout, même si ce n’était pas une surprise. »

A Marseille, le duo Mikautadze-Lamkel Zé devrait être reconduit. Les deux seules rerues offensives du mercato hivernal messin, d’ailleurs un « sujet sensible » pour Bölöni, ont été décisives contre Lorient, le premier servant l’autre pour inscrire son premier but. « Georges a démontré qu’il a des qualités et une efficacité qu’il doit retrouver. Lamkel Zé est un joueur que je connais parfaitement avec toutes ses qualités avec tous ses défauts. C’est un challenge pour un comme pour l’autre. Les deux joueurs ont des qualités et ils l’ont prouvé. », concluait-il.

A.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photos : Icon Sport

Les derniers articles :
P