[Que deviens-tu ?] Oumar Sissoko : “Je vois bien Metz se maintenir”

Qui dit nouveau site, dit aussi nouvelles catégories. Pour inaugurer celle-ci, qui nous permettra de prendre des nouvelles d’anciens joueurs passés par le club au cours des dernières saisons, nous avons fait appel à Oumar Sissoko. Formé à Metz, le portier malien y est resté de 2004 à 2012. Interview tac au tac.

Oumar Sissoko sur le départ cet hiver ?

Pour commencer, que deviens-tu Oumar ?

Je suis actuellement en Ligue 2 à l’US Orléans, que j’ai rejoint l’année dernière en National. Dieu merci, tout se passe bien !

Quel est ton plus beau souvenir sous le maillot grenat ?

Je dirais mon premier match en pro. C’était lors de la saison 2006-2007. Il me semble que c’était à la 35ème journée face à l’AC Ajaccio.

Une anecdote de vestiaire à raconter ?

On avait un vestiaire très jeune une année avec Antho (M’Fa), Yéni (N’Gbakoto), Kalidou (Koulibaly), Romain (Métanire), Gaëtan (Bussmann), Bouna (Sarr), Bruce (Abdoulaye)… Ils étaient toujours en train de faire les cons (rires).

Es-tu déjà revenu à Metz depuis ton départ du club ?

Oui, je reviens très souvent dans le coin, car j’ai mon frère qui habite pas loin. De plus, j’ai gardé des très bonnes relations avec plusieurs personnes du club.

As-tu gardé des contacts avec d’anciens joueurs ou membres du staff ?

Oui, avec pas mal de monde même.

Que fais-tu en général en dehors du foot ?

Je m’occupe de mon côté, de ma fille, de ma femme… Après, comme tout le monde, je sors au restaurant, au cinéma… Sans oublier la religion.

Quel joueur t’a le plus impressionné dans ta carrière ?

Je m’inspire de tous les joueurs qui évoluent à mon poste, et j’essaie de tirer le meilleur de chacun. J’ai eu la chance de côtoyer beaucoup de grands joueurs, donc la liste est longue !

Suis-tu encore les résultats du FC Metz ?

Je suis obligé de regarder les résultats et l’évolution de mon club formateur. Cette saison, je les vois bien se maintenir.

P