Rodez AF – FC Metz : Les enseignements de la rencontre

Sérieux et sans pitié face à des Ruthénois débordés, les Messins se sont imposés 4 buts à 1 au stade Paul-Lignon. De quoi se rassurer avant la réception d’Annecy vendredi soir.

Une victoire nette et (presque) sans bavure.

Les Messins, défaits par Dijon le week-end dernier, se devaient de relever la tête. C’est chose faite. Parfaitement rentrés dans la partie, les hommes de László Bölöni ont fructifié leur excellent début de rencontre en inscrivant deux buts par l’intermédiaire de George Mikautadze (21ème et 36ème). Asphyxiant l’adversaire à la perte de balle, les Messins n’ont pas hésité à occuper la partie de terrain adverse pour se procurer des situations devant le but. Un contrôle du jeu retrouvé, à l’image d’un Fabien Centonze entreprenant et d’un Habib Maïga précieux à la conservation du ballon. Une première période des plus sérieuses, bonifiée par Matthieu Udol, parfaitement servi par Mikautadze (44ème) : sa frappe décroisée à bout portant ne laisse aucune chance au portier aveyronnais. La seconde période messine est plus terne. Après avoir encaissé la réduction du score par l’intermédiaire de Clément Depres (69ème), les Grenats s’en sont ensuite remis à Youssef Maziz (75ème), opportuniste suite à un excellent travail de Fabien Centonze. Seul le nombre de cartons jaunes reçu (quatre au total côté messin) vient assombrir le tableau.

socios fc metz

Le roi Mikautadze

Le Géorgien n’en finit plus de briller. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive sur le but de Matthieu Udol, il est assurément le joueur du match. Tranchant dans ses accélérations balle au pied et chirurgical dans la finition, l’attaquant a une nouvelle fois montré qu’il était le patron de l’avant-garde messine. Avec quatre réalisations et quatre passes décisives depuis le début de saison, il est l’un des joueurs les plus en vue de ce début de championnat. Toutefois, averti à Rodez (la troisième fois en moins de dix matchs), il manquera la réception de Guingamp le 12 septembre prochain.

Coup dur pour Marc-Aurèle Caillard, Première pour Ba

Touché au genou droit durant l’échauffement, M-A. Caillard a été dans l’obligation de céder sa place de titulaire à Ousmane Ba, alors que le français bénéficiait de la suspension d’Oukidja pour retrouver un poste de titulaire. Sauf que voilà, selon les mots prononcés par László Bölöni, qui lui « dédie la victoire », sa situation est « sérieuse ». Rien de rassurant donc. Pour le suppléer dans les cages messines, c’est le jeune Ousmand Ba, arrivé en Moselle avec Pape Matar Sarr en 2020, qui a connu sa première apparition en professionel. Habituellement gardien de la réserve,  sénégalais a donc été propulsé d’un rôle de quatrième gardien en début de saison à celui de titulaire. Un premier match en pro bien calme pour celui qui devrait également être titulaire face à Annecy ce week-end. Pourvu que cela dure…

A.V.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photos: IconSport

P