Stade de Reims – FC Metz : Alexandre Oukidja : « On ne peut rien reprocher aux supporters ! »

En conférence de presse d’avant-match, le gardien messin est revenu sur la prochaine rencontre face à Reims, la ferveur du public grenat ainsi que sa saison sur un plan personnel.  

Ce dimanche, le FC Metz se rend sur la pelouse du Stade de Reims en espérant faire la passe de trois après deux victoires consécutives en championnat, et pourquoi pas un nouveau clean-sheet pour Alexandre Oukidja. L’homme providentiel des Grenats est prêt pour le combat : « J’espère qu’on repartira de Reims avec le sourire. On sait très bien que c’est une équipe qui a fait un gros match au Parc des Princes, qui sera déterminé. Ça tombe bien, parce qu’il y aura deux équipes qui seront déterminés à obtenir quelque chose dimanche. », dit-il d’un ton affirmé.

Rempli d’assurance devant les journalistes, le portier symbolise le regain de confiance de l’équipe messine. « Oui, il y a une confiance dans le groupe après deux victoires. Ça a fait beaucoup de bien au moral, au mental. Après, on se l’ai dit et je l’ai dit après le match de Montpellier en conférence de presse, que les belles paroles c’est bien mais que le club et les supporters attendent des actes. On l’a fait on va dire face à Lyon, où on a vu que pendant la première demi-heure on les a cherchés haut. On a voulu continuer face à Nantes, même si ce n’était pas parfait parce qu’on sait qu’il nous manque pas mal de choses. On a une équipe très jeune, on va jouer avec nos armes et on fera les comptes après. »

« On a envie de les rendre heureux »

Après une période noire, le FC Metz a montré un meilleur visage sans être brillant pour autant. « Sur les deux derniers matchs, on était conquérant. », confirme Oukidja. « On avait vraiment à cœur de ramener quelque chose. Le fait de ne pas prendre de but, c’est quelque chose sur quoi il faut s’appuyer. Si on ne prend pas de buts, on ne perd pas déjà. D’abord bien défendre, et tenter des coups offensivement. On sait qu’il y a de l’envie. Après les matchs se suivent et ne se ressemblent pas. Contre Clermont, on a eu chaud à la fin. Il faut vivre le match comme il est présenté. »

Les Messins pourront également s’appuyer sur leurs supporters, qui viendront en nombres au Stade Auguste Delaune, ce dimanche. « Les supporters sont derrière nous ! Nous, on a qu’une envie c’est de les satisfaire et de les rendre heureux avec des résultats positifs. Cette victoire face à Clermont nous a permis d’avoir une ferveur, le parcage à Reims sera complet. On sait qu’on sera soutenu et il n’y a qu’une chose à faire pour leur redonner cette ferveur à chaque match, c’est de ramener quelque chose à Reims. On sait qu’ils ont râlé à certains matchs où ils n’étaient pas contents, mais je vous rassure, nous non plus. On est des compétiteurs, on veut toujours gagner mais parfois ça ne se passe pas comme on veut. Cette année, les supporters on ne peut rien leur reprocher. A nous sur le terrain de leur rendre la pareille. »

sociosfcmetz
« Si le FC Metz se maintient, j’aurais fait une bonne saison »

Sur un point personnel, Alexandre Oukidja revient sur sa saison : « Elle est mitigée. J’ai eu un bon début de saison avec de bons résultats avec l’équipe. J’ai eu un petit trou en milieu de saison et là ça repart. Pour être honnête, si le FC Metz se maintient, j’aurais fait une bonne saison. Si le maintien n’est pas au bout, ça restera un échec. Et ce sera très compliqué de se satisfaire de quelques prestations donc l’avenir nous le dira. »

Depuis son arrivée en 2018, le portier algérien a désormais pris ses marques dans le club lorrain, avec lequel il n’a jamais caché son affection. Avec l’âge, son rôle dans le vestiaire a aussi évolué : « Je suis arrivé à 30 ans avec de l’expérience mais je découvrais le club. J’apprenais son fonctionnement. Depuis 2-3 ans, je me sens un peu plus écouté même si je ne parle pas beaucoup dans le vestiaire. Je sens que si je dois posé un coup de gueule, si je dois aider les jeunes à se remobiliser, je le fais. Ça fait partie aussi de mon rôle. Je reste sur l’optique d’aider l’équipe sur le terrain et ensuite, si je dois montrer autre chose dans le vestiaire ou donner des conseils, je le fais parce que ça ne coûte rien. Si ça peut aider, je suis le premier content. »

A.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédits photos : Icon Sport 

Les derniers articles :
P