Stade de Reims – FC Metz : Laszlo Bölöni : « Je ne dirais pas qu’on a vu des irresponsabilités, mais presque »

Frustré, l’entraineur messin a livré sa réaction à chaud après la défaite face à Reims (2-1).

Une défaite difficile à digérer. Le FC Metz peut nourrir des regrets après sa défaite à Reims ce dimanche (2-1), encaissant deux buts largement évitables. Dès l’entame de la rencontre, l’arrière-garde messine ne se comprenait pas et commettait ainsi l’irréparable. Et à un quart d’heure de la fin, Lamine Camara poussait trop loin son ballon et offrait une offensive rémoise, conclue par un festival du japonais Ito.

La prestation collective des Grenats a été entachée par ces erreurs grossières, qui ont eu le don d’énerver le coach Laszlo Bölöni en conférence de presse : « Je ressens beaucoup de sentiments… qui sont énervants. J’imagine que c’était un match plaisant pour le public, on a pu voir du spectacle, on a vu de la vitesse, des actions devant les deux buts. Peut-être un petit peu plus devant le nôtre. On a vu de belles réussites, je pense à Alexandre Oukidja. On a aussi été contraint de faire des changements (sortie sur blessure de Maxime Colin à la 34e minute, ndlr) même si Sadibou Sané a bien marché. Mais on a aussi vu des absences… Je n’arrive pas à trouver le bon mot, celui qui serait politiquement correct parce que je ne veux ni vexer personne ni passer à côté de la vérité. Je ne dirais pas qu’on a vu des irresponsabilités, mais presque. Ces choses-là, on les a payées cash ! Deux fois ! À ce niveau-là, on ne peut pas faire ce genre d’erreurs. On ne sait pas comment aurait tourné le match sans ces erreurs, mais c’est énervant. Parce qu’au niveau de l’état d’esprit, ce n’était pas mauvais, l’envie de venir devant le but adverse n’était pas mauvaise non plus. Mais, au final… C’est énervant. »

Source : Le Républicain Lorrain  

A.M.

www.socios-fcmetz.com

Crédits photos : Icon Sport 

Les derniers articles :
P