Stade de Reims-FC Metz : Les notes des messins

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sur courant alternatif, le Fc Metz a montré son meilleur visage face à Reims pour l’emporter sur la plus petite des marges.Découvrez les notes que la rédaction de www.socios-fcmetz.com a donné aux joueurs messins !

socios fc metz
Les notes des joueurs

Caillard 6,25 : solide dans ses buts, le portier français n’a pas eu à faire énormément d’interventions mais il a su sortir les bons arrêts aux bons moments. En signant son premier clean-sheet en Ligue 1 en carrière, Marc-Aurèle Caillard confirme sa montée en puissance.

Mbengue 5,5 : discret mais tout de même solide en première période, il a été particulièrement en vue en seconde période en tenant très bien son côté droit. Avec Ilan Kebbal, il avait pourtant un client en face de lui qu’il a totalement muselé (69% à la passe, 0 centre réussi). Cependant, quelques erreurs de relance face au pressing l’empêche de prétendre à mieux.

Kana-Biyik 6,5 : impérial en première période, il a parfaitement géré son rôle de taulier de la défense. Avec 4 interceptions, 4 dégagements et 80% de duels gagnés en 45 minutes, sa blessure est un gros coup dur pour le Fc Metz.

Lacroix 5,5 : entré à la mi-temps à la place de Kana-Biyik, blessé, le jeune (19 ans) lorrain disputait ses premières minutes dans l’élite. Etonnamment serein, Lenny Lacroix s’est distingué par son sang-froid même dans les moments les plus chauds du match. Un peu trop lent parfois, il a pu avoir un peu de mal sur les ballons dans son dos.

Niakaté 4,75 : dans l’axe gauche dans un premier temps puis replacé dans l’axe après la sortie de Kana-Biyik, Sikou Niakaté a dû endosser le rôle de leader de la défense en seconde période. Avec pas moins de 9 dégagements, il a su lire les trajectoires des passes rémoises mais a certainement été un peu trop discret dans les duels (45% de duels gagnés).

Delaine 6 : transparent en première période et même sanctionné d’un carton jaune pour une faute évitable, Thomas Delaine s’est métamorphosé en seconde période pour retrouver son meilleur niveau. Multipliant les courses dans son couloir, c’est lui qui offre le magnifique centre gagnant à Niane sur le seul but du match.

socios fc metz

Yade 4,5 : bien présent en première période mais un peu inefficace, il a totalement disparu en seconde période avec la montée en puissance de Delaine dans le couloir opposé. Sa réussite au centre (7 tentés, 1 réussi) et au dribble (25% de réussite) illustre bien son match : de l’envie, de l’initiative mais pas encore assez d’efficacité.

Traoré 6 : ultra polyvalent, présent en attaque et en défense, Boubacar Traoré a su corriger le tir après une performance moyenne face à Strasbourg. A la récupération (4 tacles) et à la création (3 passes clés) le jeune malien a réussi une belle performance face à Reims.

Pajot 5,25 : moins en vu que face à Strasbourg, le Français est tout de même parvenu a continuer sur sa lancée en s’appuyant sur ses points forts. Très propre (6 ballons perdus seulement) et efficace au pressing, ses ballons grattés dans les 40 mètres rémois ont donné beaucoup d’air aux Messins durant le match.

Bassi 5 : après 20 premières minutes très brouillonnes durant lesquelles il a semblé presque égaré sur le terrain, le milieu de terrain messin s’est bien ressaisi et a su rentrer dans son match. Avec 74 ballons touchés en 76 minutes, il a réussi à faire peser son influence sur le jeu messin et s’est fait remarquer sur plusieurs belles actions. Encore un peu inefficace, il a parfois manqué de réalisme face au pressing.

socios fc metz

Nguette 4 : toujours un peu trop discret devant, le Sénégalais a l’air cruellement en manque de confiance lorsqu’il doit provoquer ou prendre des initiatives. Se contentant de ne pas perdre la balle la plupart du temps, il aurait quand même dû ouvrir le score en première période si Rajkovic n’avait pas sorti une parade énorme sur sa frappe croisée.

Niane 6,5 : après une première période dans ses standards de la saison, Niane s’est complètement transformé après son but, le premier dans le jeu depuis octobre 2020. Avec 4 tirs sur le dernier quart d’heure, il a forcé Rajkovic à de gros arrêts et aurait même pu repartir avec un doublé.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photo: FC Metz ; Icon Sport

P