Avant-Match: Dijon FCO-FC Metz

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

la victoire sinon rien !

socios fc metz

A l’heure où l’on commence tout doucement à songer au bilan de de la saison écoulée -puisqu’il ne reste guère plus que 4 rencontres à disputer avant son issue finale- il est de bon ton d’évoquer un certain nombre de problématiques inhérentes au club à la Croix de Lorraine. Comme par exemple sur la stratégie, les transferts, et, par la force des choses, sur les choix opérationnels qui doivent en découler sur le plan opérationnel. Suffisamment rare pour être soulignée, la parole du président Serin n’a pas manqué de rappeler à tout le monde que le club avait éminemment progressé depuis l’arrivée du druide Frédéric Antonetti, que les voyants étaient au vert dans un certain nombre de compartiments. Et il n’a pas foncièrement tort d’ailleurs.

Toujours est-il que ce FC Metz -aussi performant soit-il cette saison- reste en quête active d’un succès pour renouer avec la confiance, d’une part, mais aussi pour tenter de se rapprocher au plus vite de l’objectif fixé depuis un moment par le club : à savoir cette fameuse barre des 50 unités en fin de saison. A 4 journées du terme, il faut donc mathématiquement au moins 2 victoires aux partenaires de John Boye pour atteindre le quota escompté. Autant dire que ce déplacement à Dijon s’apparente à une aubaine dans cette optique-ci. En effet, les Bourguignons sont d’ores et déjà assurés d’évoluer en L2 l’an prochain et il n’a pas fallu attendre que le couperet tombe pour que cette idée soit ancrée profondément dans les têtes dijonnaises visiblement.

Amputée de 3 joueurs cadres (Benzia, Assalé, Zagre), difficile d’imaginer l’équipe de David Linarès se redresser d’une spirale hallucinante -6 points récoltés en 2021- en particulier à domicile où les partenaires de Yassine Benzia ne sont parvenus à s’imposer qu’à une seule reprise en championnat : c’était lors de la dernière journée en date face à Nice (2-0). Cela va sans dire que la saison de Dijon est vécue comme un drame en interne et que tout autre résultat qu’une victoire messine serait considérée comme un échec. De son côté, le FC Metz pourra capitaliser sur le retour de joueurs cadres  (N’Doram, Niane) mais devra oeuvrer sans son roc de la défense centrale (Kouyaté) suspendu pour une accumulation de cartons jaune. Cette fois-ci, pas d’excuse. Metz est plus fort et se doit de le démontrer sur le rectangle vert…

M.D

La conférence de presse
Les groupes

dijon fco

fc metz
socios fc metz
les joueurs à surveiller

Dijon FCO : Mounir Chouiar

En l’absence de Benzia, le milieu offensif Algérien aura fort à faire pour tenter de dynamiser un secteur offensif en berne du côté bourguignon. Aussi, il aura pour tâche d’alimenter un Baldé en perte sèche de confiance ces derniers temps.

 
socios fc metz

FC METZ : Kevin N’Doram

De retour le weekend précédent sur les terrains de L1, l’ex-Monégasque n’a pas eu l’occasion de tirer son épingle du jeu face au champion de France mais sa prestation sera forcément attendue au tournant face au dernier de la classe.
Les stats opta

-Le bilan entre Dijon et Metz en Ligue 1 est parfaitement équilibré avec une victoire chacun pour 4 matches nuls et 7 buts marqués de chaque côté.
Les 3 rencontres entre Dijon et –Metz disputées à Gaston-Gérard en Ligue 1 ont abouti à un match nul (0-0 en 2016, 1-1 en 2018, 2-2 en 2019).
-Dijon a perdu 13 de ses 14 derniers matches de Ligue 1 (1 victoire). Le DFCO n’a gagné que 3 rencontres cette saison dans l’élite, seul Arles-Avignon (1 succès en 2010/11) a fait pire à ce stade dans l’histoire.
-Le FC Metz n’a remporté aucun de ses 7 derniers matches de Ligue 1 (2 nuls, 5 défaites), sa plus longue disette dans la compétition depuis octobre-décembre 2019 (9).
-Dijon n’a remporté qu’un seul de ses 17 matches de Ligue 1 à domicile cette saison (6 nuls, 10 défaites), mais c’était le dernier en date contre Nice le 18 avril dernier (2-0).
-L’équipe de Frederic Antonetti a échoué à marquer lors de ses 2 derniers déplacements en Ligue 1 et n’a connu plus longue disette qu’une seule fois depuis sa remontée la saison passée, c’était entre octobre et novembre 2019 (3).
-Les Messins ont inscrit 22% de leur buts en Ligue 1 cette saison depuis l’extérieur de la surface (8/37), plus que toute autre équipe.
-Dijon n’a mené au score que durant 113 minutes à domicile en Ligue 1 cette saison, c’est au moins 134 de moins que toute autre équipe.
-Le défenseur de Dijon Bruno Ecuélé Manga est le seul joueur de champ à avoir joué chacun des 34 matches dans leur intégralité en Ligue 1 cette saison.
-Le joueur de Metz Farid Boulaya est le joueur qui a perdu le plus de ballons en Ligue 1 cette saison (614).

Le corps arbitral 
socios fc metz
credit PHOTO:  fc metz, onze mondial.
P