FC METZ :  »Le groupe est touché, il faut se ressaisir » 

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Le portier messin, Alexandre Oukidja, a livré son analyse sur Twitch par rapport au résultat du Derby du Grand-Est et à la situation du FC Metz.
 
socios fc metz

L’international algérien a fait preuve de courage en venant se confronter à ses supporters suite à la débâcle face à Strasbourg. Alexandre Oukidja a commencé par évoquer la rencontre face au Racing :  » Je suis très déçu de ce match, de ce début saison. Les supporters ne reconnaissent pas l’équipe de l’année dernière. Le premier but nous a mis KO. Il faut trouver les choses qui ne vont pas pour remédier à ça et je pense que les supporters méritent mieux, nous aussi, parce qu’on travaille à l’entraînement. Ce n’est pas acceptable ce que nous avons fait hier (vendredi soir). Je suis déçu pour l’ensemble des fans qui sont venus nous soutenir à La Meinau ».L’ancien lillois a ensuite évoqué le début d’exercice du club lorrain : « le groupe est touché, il faut se ressaisir. La saison va être longue, il est important de vite relancer la machine (….) Il ne faut pas trop tarder parce qu’on a bien vu la saison dernière avec Dijon, qui je pense était dans le même état d’esprit que nous, en se disaient que les résultats allaient venir et ils ne sont jamais venus » avant d’enchaîner « il y a un proverbe qui dit mieux vaut tard que jamais, on ne peut pas se permettre d’attendre la 20eme journée pour se réveiller, parce qu’il sera trop tard, il faut réagir tout de suite (…) C’est la même équipe que l’année dernière, mais je pense que l’on a beaucoup de jeunes joueurs qui ont été lancés en 2020/2021 sans la pression du public, même si vous nous supportez, même si vous nous encouragez, il y a pour eux une certaine pression qui s’installe donc il faut qu’ils arrivent à gérer ça, à être plus solide, c’est également valable pour moi dans les buts (…) Avant la reprise du championnat, on a fait un match amical contre Montpellier à Saint-Symphorien. La combativité ça s’est super bien passé. On a gagné ce match, on était confiant pour ce démarrage de la L1. Je pense que le match contre Lille nous a mis un gros coup dans la tête comme ce non match face à Nantes. Victoire ou pas au bout, il faut montrer de la combativité, montrer que nous battre ça ne doit pas être facile. On va continuer à travailler. Je ne connais pas un footballeur professionnel qui travaille une semaine à l’entraînement pour perdre un match« .
socios fc metz
Le portier grenat est revenu sur la saison dernière :  »les gars, est-ce que vous pouvez comprendre que l’année dernière de octobre à mars, on était une machine de guerre. On était 5e , 6e, 7e tout le le monde était content, vous nous félicitiez. Et qu’aujourd’hui même nous on ne reconnaît pas l’equipe. Le départ de John Boye ? Bien sûr qu’il nous manque c’était un guerrier, mais c’est comme ça, ce n’est pas un joueur qui fait l’équipe. Il y a des départs, des arrivées, il y a des choix aussi qui ont été pris, on se doit de les respecter, de toute façon il ne faut pas mettre la faute à ça. C’est nous qui sommes les premiers coupables. On a des blessés, des joueurs d’expérience qui nous manquent, on n’a pas l’effectif de Paris, de Lyon, nous sommes le FC Metz avec tout le respect que j’ai pour le club dès que nous avons, un deux, voire trois joueurs out, ça se ressent tout de suite. il est primordial qu’ils reviennent le plus vite. Farid a repris avec la Réserve, j’espère qu’il sera là pour la réception du PSG. Je n’ai pas peur de Messi, Neymar ou Mbappe, ce sont des footballeurs. » Alexandre Oukidja est également revenu sur la façon de jouer des Grenats :  »les équipes savent que nous jouons en contre, nos adversaires ont parfaitement analysé notre jeu, nous devons également innover, Opa Nguette et Farid Boulaya ont joué avec la National 2 face à Schiltigheim (victoire 4-1), je pense que le coach à une idée derrière la tête » avant de conclure « quand ça ne va pas, il faut le dire, il faut taper du poing sur la table, se remettre au travail, ça ne se fera pas en un jour, il nous faudra peut-être deux semaines, 3 semaines voire un mois ou plus. On va se remettre au boulot. Mais sachez qu’on a besoin de soutien dans ces moments difficiles. Vous êtes mécontents bien sûr, toutefois nous avons vraiment besoin de votre soutien, ce n’est qu’avec des encouragements et des choses positives du public que l’on réussira à redresser la barre cette saison, nous voulons être fiers de vous dans les tribunes pour montrer à toute la France entière que le FC Metz, malgré les résultats, vous nous soutenez. On a beaucoup souffert l’année dernière quand vous n’étiez pas là. Concernant la Horda Frenetik, il faut arrêter les conneries, il ne faut plus être en grève les mecs. On a besoin de vous. On gagne ensemble ensemble les mecs« .
 
Retrouvez l’intégralité de l’interview sur le compte Twitch officiel d’Alexandre Oukidja.

www.socios-fcmetz.com

Crédit photo: Icon Sport

P